Soyons nombreux le 5 octobre dans les rues de Paris et de Bordeaux

Date de publication : 3 octobre 2014

Depuis l’adoption de la loi Taubira sur le « mariage et l’adoption pour tous », toutes les dérives que nous annoncions se réalisent les unes après les autres :

* La Cour européenne des droits de l’homme a condamné la France pour avoir refusé de tirer les conséquences d’une Gestation Par Autrui faite à l’étranger. On peut donc “louer” le corps d’une femme à l’étranger et acheter son enfant avec la bénédiction de l’Etat Français ! Et quoi qu’en dise aujourd’hui Manuel Valls, le Gouvernement n’a pas fait appel de cette décision, ni retiré la circulaire “Taubira”.

* Tirant les conséquences de la loi Taubira, la Cour de cassation a autorisé le 22 septembre l’adoption, par « l’épouse » de la mère, d’un enfant issu d’une PMA effectuée en toute illégalité à l’étranger.

* Face à l’inquiétude de nombreux parents, les ABCD de l’égalité, qui faisaient – sur certains points – la promotion de l’idéologie du genre à l’école ont été supprimés …. mais seraient repris sous une autre forme !

Nous devons être le plus nombreux possible, avec nos écharpes, pour dire notre opposition à ces dérives. Le « mariage pour tous » n’est que l’un des paliers du changement de civilisation engagé par Madame la Garde des Sceaux et validé par la majorité du parlement. Il est de notre devoir d’élus de la République de redire à nouveau au gouvernement et au Président de la République que l’être humain n’est pas une marchandise.

Cette année nous fêterons le 25ème anniversaire de la convention internationale des !droits de l’enfant. Notre pays doit être à ce rendez-vous, non pas en privant légalement des enfants d’un père ou d’une mère, mais en garantissant leur droit légitime à être élevés par eux (article 7 de la convention).

Alors, soyons nombreux aux côtés de nos concitoyens, à Paris ou à Bordeaux